ACTIVITES

Danses_indiennes_NikShahmanLa danse classique indienne est indissociable de la culture du pays.
Il existe huit formes de danses classiques indiennes reconnu par la Sangeet Natak Akademy : le bharata natyam, le kathak, le Sattriya, le kathakali, le manipuri, le kuchipudi et l’odissi, le mohini Attam
La danse est un art sacré, codifié, une forme de culte symbolique, exécutée à l’occasion d’événements importants. La danse a pour support la mythologie foisonnante et les grands récits. Une légende veut que Brahmâ révéla le 5è Veda, le Nâtya Shâstra, recueil sacré dictant les règles de la danse et du théâtre.
Il existe bien sûr beaucoup d’autres formes de danses semi-classiques. On peut citer le bhagavatha mela, le mohiniattam, le kuravanci, etc…
l’Inde compte aussi une foule de danses  folkloriques dont leurs formes varient selon les régions, ethnies .Toutes ces danses viennent du fin fond de l’inde rurale et sont pratiquées lors des cérémonies religieuses, récoltes, mariages, les saisons, …Certains styles remontent avant la lointaine invasion aryenne…
Construite autour de rythmes enjoués et envoûtants, les danses indiennes prennent tout leur sens à travers un langage harmonieux du corps.
A l’élégance et la profusion des postures des mains s’associent une gestuelle structurée et sensuelle de la tête, des bras et des jambes.
Chaque mouvement travaillé se transforme alors en un discours symbolique, en une métaphore du monde céleste. Les yeux, reflets des émotions humaines et des sentiments divins, constituent l’élément clef de l’expression scénique.
Symbiose visuelle de la Grâce de l’âme et du corps, les danses indiennes éblouissent, subjuguent, surprennent et émerveillent.